Burn-out et insomnies…j’en peux plus!

Les effets du burn-out au travail

Le Burn-out est un « syndrome psychologique » directement associé au monde professionnel. Il est alors considéré comme étant une réponse de l’organisme à un état de stress chronique au travail dont les conséquences personnelles, sociales ou familiales sont bien connues. Des scientifiques français se sont intéressés de plus près au risque d’insomnies causé par le Burn-out.

Le Burn-out : la maladie d’un travail trop stressant …

Avec une prévalence (nombre de personnes atteintes pour une pathologie donnée), de souffrance psychique au travail, en augmentation au fil du temps, le Burn-out est une problématique à laquelle notre société actuelle doit faire face.

Le Burn-out se définie sous trois dimensions :

1.l’épuisement émotionnel, soit cette sensation d’être complètement dépassé et d’avoir épuisé toutes ses ressources émotionnelles ;

2.la dépersonnalisation, caractérisée par le développement d’un état cynique, par des pensées négatives sur sa propre personne par exemple ;

3.la réduction d’accomplissements personnels, soit la sensation d’incompétence au travail.

Ce syndrome psychologique est directement et/ou indirectement associé à des facteurs organisationnels et individuels. Il est également décrit comme étant le résultat d’activités au travail, trop intenses et/ou trop stressantes.

Certaines études ont alors émis l’hypothèse que le Burn-out était à l’origine de l’augmentation du risque cardio-vasculaire, et donc d’un risque accru de mortalité.

À l’origine, le Burn-out était décrit dans le cadre d’activité nécessitant des relations clients. Néanmoins, ce syndrome s’étend aujourd’hui à tout type de métier.

Burn-out et insomnies, un lien démontré

Une équipe de chercheurs français s’est alors penchée sur le lien potentiel entre le stress au travail, le Burn-out et le risque d’insomnies. Les données obtenues concernant la qualité du sommeil des personnes touchées par un Burn-out montrent un état d’excitation supérieur à la normale durant leur sommeil. Une fragmentation plus importante dans la durée du sommeil nocturne, des temps d’éveil plus fréquents, une efficacité du sommeil amoindrie ainsi que des mouvements oculaires plus rapides sont également observés.

L’étude s’est déroulée sur deux années (de 2012 à 2014). L’analyse s’est basée sur un questionnaire permettant à la fois la mesure du Burn-out, du niveau d’exigences et de stress dans l’activité de travail, des symptômes dépressifs et anxieux ainsi que des perturbations du sommeil. Un examen médical (visite annuelle avec la médecine du travail) était également réalisé. Ainsi, près de 1 502 individus ont été inclus dans cette étude. La prévalence du Burn-out mesurée était de 10,2 %.

Finalement, l’insomnie apparaît comme étant l’un des signes les plus pertinents d’un état de stress chronique. En ce sens, les scientifiques suggèrent de porter davantage la prévention sur le risque d’insomnies dans le cadre de la prévention des Risques Psycho-Sociaux (RPS) en entreprise. De plus, ils précisent que les individus déclarant un Burn-out ont davantage de risque de développer certains troubles mentaux comme les hallucinations, les troubles de la personnalité et du comportement par exemple.

Si vous aussi souffrez de burn-out dû au stress permanent de votre travail et d’insomnie, dites moi si cela à eu des répercutions sur votre vie familiale, sentimentale, physique ou autres, répondez moi juste en bas en laissant juste un commentaire

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.